Tarragona

Publié le par mme Labaye

Journée "en tête à tête" avec nos élèves lors de la sortie sur Tarragone, avec le guide Bruno. Malgré la fatigue liée au boulversement des reprères horaires, l'enthousiasme est toujours là.  Micro en main, Bruno a décrit le port de Tarragon, ville empreinte d'histoire gallo romaine ;puis  nous a entrainés dans le dédale des rues  : une boutique de sport contruite sur des ruines gallo-romaines, donc, avec la nécessité d'un aménagement par un sol en verre laissant apparaitre les dites ruines, la cathédrale de Tarragone inachevée par manque de financement, le labyrinthe situé près du cirque et qui a eu plusieurs fonctions au cours des siècles (lieu de stockage des denrées ou prison aux conditions épouvantables lors de la guerre civile 1936-39).
martes2010 0551martes2010 0552martes2010 0560martes2010 0576martes2010 0583 (2)martes2010 0588 (2)martes2010 0599 (2)martes2010 0600 (2)martes2010 0601 (2)martes2010 0603 (2)martes2010 0604 (2)martes2010 0607 (2)

Tarragone (Tarragona en catalan et castillan) est une ville située dans le nord-est de l’Espagne, en Catalogne. Tarragone est la capitale de la province de Tarragone. Tarragone comptait environ 112 000 habitants en 1996.

Nom des habitants (en catalan) : Tarragoní, tarragonina.

Port Aventura et Salou sont à proximité de Tarragone.

Histoire de Tarragone

On pense qu’elle fut fondée à la fin du IIe millénaire av. J.-C. par un peuple égéen. Elle fut conquise par les Ibères, puis par Scipion en -218.

Les Romains la nommaient Tarraco et en firent la capitale de la province de Tarraconaise. Elle fut la résidence d’Auguste, de Galba et d’Hadrien.


Son patrimoine archéologique romain est remarquable, et est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO : murailles romaines, amphithéâtre antique, cirque antique, aqueduc, etc.

Tarragone connue l’invasion des Wisigoths en 464, des Maures en 714 et devint catalane en 1220.

Au XIIe siècle, elle devient le siège d’une éphémère principauté normande fondée par Robert Burdet.

Après leur expulsion de France (1903), les Pères Chartreux se réfugient à Tarragone, où ils reprennent la production de la Chartreuse. Celle-ci garde son nom d’origine ; les Français la surnomment “La Tarragone” (verte 55° et jaune 43°).

Cette distillerie de Tarragone restera en activité jusqu’en 1989. La distillerie de Voiron reprendra son activité dès 1935, avec le retour des Chartreux en France.

La ville abrite aujourd’hui un important port sur la mer Méditerranée.

Le souvenir des amphithéâtres romains, de même que les marchés de rue et les nombreux temples, évoquent deux mille ans d’histoire. À côté des ruines des cirques romains, la cathédrale de Santa Tecla domine le centre de Tarragone.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article